Ilmatar

Ilmatar de Joseph Alanen
Kalevala ou
la mythologie finlandaise

La Kalevala (ou La Kalewala) est un recueil de poésie épique du XIXe siècle sélectionnée par Elias Lönnrot parmi le folklore et la mythologie carélienne et finlandaise.

Lönnrot et ses contemporains (Matthias Castrén, Anders Johan Sjögren et David Emmanuel Daniel Europaeus) ont collecté la plupart des variantes de ces poèmes éparpillés dans des petits villages de Carélie et d'Ingrie. 

Ilmatar, Joseph Alanen, 1913-1916

Une déesse en vous

Je suis devenue mère en Finlande. Ici, j'ai trouvé ma déesse intérieure, Ilmatar. Pour moi, elle symbolise les challenges de la maternité, l'excitation et la terreur de toute création, la puissance de la Nature.
 

C'est aussi ce sentiment qui m'a encouragée à devenir doula.

 

Les pouvoirs créatifs d'Ilmatar sont en vous et son esprit est tout autour de vous. Je veux que vous ressentiez ses mains protectrices vous étreindre et ses yeux bienveillants vous regarder. 

Je veux vous voir nager dans un océan d'amour. Ne luttez pas contre le courant, flottez en paix, laissez les vagues bercer votre âme. Elles vous ramèneront chaque fois au rivage.
Naviguez à travers votre grossesse comme une déesse. Ressentez le vent souffler sur votre visage, respirez les embruns et l'odeur enivrante de la liberté d'être vous-même.

 


 

Si une femme ne ressemble pas à une déesse pendant son accouchement, c'est qu'elle n'est pas traitée correctement.
 

-Ina May Gaskin

Ilmatar ou l'esprit vierge de l'air

Etymologiquement parlant, Ilmatar est composé du mot "ilma" signifiant l'élément "air", et du suffixe "-tar" dénotant un esprit féminin. 
Dans La Kalevala, Ilmatar était occasionnellement appelée Luonnotar, esprit de la Nature. ("Luonto" signifie nature).
Déesse de l'Air, déesse de la Nature, Ilmatar était aussi la fille du Ciel.

A la nuit des temps, n'existaient que les eaux premières et le Ciel. Ilmatar descendit 700 ans pour se reposer dans les eaux calmes. Quand elle se réveilla, elle trouva un oiseau qu'elle recueillit sur ses genoux. Là, l'oiseau se sentit en sécurité et y pondit sept oeufs : six étaient d'or et un était de fer. Comme l'oiseau couvait ses oeufs, les genoux d'Ilmatar se réchauffaient jusqu'à ce qu'ils deviennent brûlant. Par pur réflexe, Ilmatar bougea sa jambe, ce qui délogea les oeufs de leur nid de chair. Ils tombèrent en morceaux dans les eaux, berceau amniotique du monde. Le fond des coquilles forma la terre tandis que le dessus forma le Ciel. Le blanc des oeufs créa la Lune et les étoiles puis les jaunes d'oeufs devinrent le Soleil. 
Ilmatar continua à flotter pendant une centaine d'années, tout en admirant le spectacle de sa création. Puis, une envie soudaine de créer la reprit. Tout ce qu'elle touchait s'animait. Chacun de ses gestes était une silencieuse incantation à la vie. Ses empreintes de pieds devinrent des bassins pour les poissons, et en pointant simplement avec son doigt elle dessina les contours du territoire.
Fécondée par l'eau, elle donna naissance au premier homme, qu'elle appela Väinämöinen.

© Ilmatar Doula 2020. 

Ilmatar

Doula

Tel: 040 145 9457

Contact me
  • Grey Instagram Icon
  • Facebook Clean Grey